Réunion d'information - rentrée 2017-2018

17 janvier 2017
Masters Affaires Publiques et Gestion Publique en apprentissage : Mercredi 8 février 2017 à 18h en...

Le Salon des Affaires Publiques 2017

5 janvier 17
Les 16 et 17 mars 2017

>> 2 jours de débat
>> 6 conférences
>> Sur des sujets qui font l'actualité et nous aident à penser le monde de demain

 

Pour participer à une ou plusieurs conférences : Inscription obligatoire

 

Programme du Salon des Affaires Publiques 2016 - 16 et 17 mars 2017

 

Le jeudi 16 mars 2017 - salle A709

  • 10h00
    Keynote speaker : Fabrice Alexandre, Président de l’Association Française des Conseils en Lobbying et Affaires Publiques

  • 10h30 – 12h00
    L'économie collaborative et l'innovation sociale annoncent-elles la fin du chômage de masse ?

    A travers cette problématique, nous souhaitons aborder la question de l'utilité de l'économie sociale et solidaire (ESS), de l'innovation sociale et sa capacité à réduire le problème du chômage de masse. Thème crucial de ces prochaines élections présidentielles, la question du chômage est la préoccupation de ces futures années : quelles sont les initiatives déjà en marche ? Par quels biais novateurs est-il possible de le réduire ?

    Ces innovations sociales sont croissantes et intéressent un grand nombre de décideurs. La conférence du salon des affaires publiques se donne pour mission d’aborder ce sujet à l'ampleur non négligeable, pour pallier le manque de solutions efficaces à la résolution du chômage.


    Intervenants :

    • Irène Soulage, Directrice de BIM BAM JOB
    • Charles-Edouard Vincent, fondateur d’Emmaüs Défi et de Lulu dans ma rue
    • Laurent Grandguillaume, député de Côte d’Or, co-président du Conseil de la simplification pour les entreprises, rapporteur de la loi d'expérimentation territoriale visant à résorber le chômage de longue durée
    • Bruno Teboul, Senior Vice-Président Science & Innovation du groupe Keyrus, membre de la Gouvernance de la Chaire Data Scientist de l’Ecole Polytechnique et Enseignant vacataire à l’Université Paris-Dauphine


Déjeuner

 

  • 14h00 – 15h30
    Guérir le cancer en 2030 ? Quelles politiques pour demain ?

    La prévention et le traitement du cancer sont au cœur des politiques de santé publique en France depuis de nombreuses années. Il apparaît clair aujourd’hui que les problématiques posés par le cancer appellent une prise en charge globale et de long terme : prévention, traitement, accompagnement, suivi post-guérison.

    A l'approche des échéances électorales de 2017, cette table ronde réunissant universitaires, industriels de santé, décideurs publics et représentants d'associations de patients se propose de questionner les enjeux que pose le cancer en termes de politiques de santé publique à horizon 2030.


    Intervenants :

    • Claude Le Pen, professeur à l'Université Paris-Dauphine
    • Jean-Daniel Flaysakier, médecin et journaliste
    • Florence Etterlen, Secrétaire générale de l'association de patients Europa Donna
    • Pascale Flamant, Déléguée générale de la fédération Unicancer


  • 16h00 – 17h30
    Etre citoyen en prison : vécus et représentations de la privation de liberté aujourd'hui en France

    Dans le cadre d'une table ronde, nous questionnerons les droits et les conditions de vie actuels des personnes incarcérées. Quel exercice de la citoyenneté pour les personnes privées de liberté ? Quelles alternatives face à la surpopulation carcérale ?


    Intervenants :

    • Jean-Christophe Ménard, Avocat, docteur en droit et Maître de conférences à Sciences Po Paris
    • François Korber, Fondateur de l’association Robin des lois qui milite pour les droits citoyens des personnes incarcérées
    • Jimmy Delliste, Directeur de prison de Nanterre et Secrétaire général de FO direction
    • Melody Locard, journaliste au Nouvel Observateur


  • 18h30 – 20h00
    Entre développement et régulation, comment les pouvoirs publics intègrent-ils les nouveaux usages à l'ère du numérique ?

    Omniprésence du numérique dans les programmes de campagne (mobilité, santé, sécurité, éducation...), nouveaux outils digitaux de démocratie participative, utilisation de la « data électorale »… le numérique envahit tous les pans de notre société sans épargner notre système politique. Il impacte la façon de faire de la politique, tant sur le contenu de l’offre politique que sur celui des politiques publiques. En cela, il oblige les pouvoirs publics à s'interroger sur leur capacité à légiférer et à réglementer. Nous proposons de nous pencher sur ces évolutions et sur les grands enjeux qui en découlent.


    Intervenants :

    • Gil Avérous, conseiller numérique de François Fillon
    • Charlotte Baylac, global Policy lead chez Parrot
    • Guillaume Binoche, directeur des Affaires Publiques chez Sigfox
    • Henri Isaac, Professeur à l'Université Paris-Dauphine et directeur de Renaissance Numérique

 

Le vendredi 17 mars 2017 - Amphi 11

  • 11h00 – 12h30
    Elections présidentielles 2017 : la politique énergétique fait-elle gagner ?

    Dans la perspective des élections présidentielles 2017, nous avons choisi de questionner la place de la politique énergétique dans les programmes des candidats et l'impact de ces choix stratégiques sur les électeurs : est-elle déterminante ou à peine esquissée ? Quelle influence exerce-t-elle sur le vote des citoyens ?

    Afin de répondre à ces questions, nous souhaitons inviter des personnalités aux profils variés et complémentaires, dont un politologue et des membres des équipes de campagne des candidats.

    Intervenants :

    • Xavier de Bonnaventure, enseignant en Droit Constitutionnel à l'Université Panthéon Assas
    • Laurent Delvolvé, avocat au barreau de Paris
    • Raquel Garrido, avocat au barreau de Paris
    • Collectif Ma Voix, intervention en qualité de témoin
    • Olivier Durin, Directeur de Publication - le Monde de l’Energie


  • 13h30 – 15h00
    Juger la Vème République : mais où est passée la démocratie ?

    Aujourd'hui, la crise de confiance entre les élus et les électeurs n'a jamais été aussi grande et ne cesse de s'accroître. Devant l'état maladif de notre démocratie, nombreux sont les citoyens qui, au lieu d'attendre la prescription médicale d'urgence, décident de changer les choses au quotidien en développant des alternatives à la participation électorale, pour aller vers une démocratie réellement participative.

    Nous avons décidé, pour ce Salon des Affaires Publiques, de faire comparaître devant les juges la personnalisation de la Vème République pour les motifs suivants : confiscation du pouvoir populaire par les partis politiques et par une élite, soumission du Président de la République à la logique partisane, représentation faussée du collège des citoyens par les Parlementaires élus, participation citoyenne oubliée

    Nous souhaitons monter un procès la Vème République pour faire émerger une réponse à la question suivante : devons-nous changer de Constitution ou pouvons-nous améliorer la démocratie à l'intérieur même de la 5ème République ?


    Intervenants :

    • Matthieu AUZANNEAU, directeur du Shift Project
    • Jean-Marie CHEVALIER, économiste, ancien directeur du CGEMP de l'Université Paris-Dauphine
    • Arnaud GOSSEMENT, avocat, spécialiste du droit de l'environnement


Suivez-nous sur Facebook et Twitter !